Chronologie de l’investissement durable

L’investissement durable connaît un essor rapide depuis plusieurs dizaines d’années. S’il trouve son origine dans les mouvements religieux qui ont traversé les pays anglo-américains au XVIIIe siècle, ce sont principalement les mouvements écologistes du début des années 1970 qui ont façonné l’investissement durable tel qu’on le connaît actuellement.

Depuis la fin du XXe siècle et le début du XXIe siècle, la progression de l’investissement durable est étroitement liée aux principaux changements sociétaux, à commencer par les mouvements sociaux majeurs associés à l’environnement, aux droits humains ou encore au bien-être animal. De nos jours, l’ISR et les enjeux ESG sont de plus en plus reconnus non seulement du fait de leur impact positif sur le monde, mais aussi des performances financières supérieures à long terme qu’ils permettent de générer.

Début du XXe siècle

Emergence de l’investissement “conscient”

L’Église méthodiste commence à investir sur le marché boursier et évite sciemment les entreprises impliquées dans des activités liées à l’alcool et aux jeux d’argent.

Années 1960

L’investissement social devient un courant dominant

Les investisseurs contribuent à diverses causes – les droits des femmes, les droits civils et le mouvement anti-guerre.

1971 

Les fonds éthiques se développent : Pax World Fund 

L’un des tout premiers fonds éthiques. Le Pax World Fund n’investit pas dans les entreprises menant des activités en lien avec le commerce des armes.

1974

Des banques éthiques et respectueuses de l’environnement émergent en Europe

La première banque européenne suivant une philosophie éthique et environnementale voit le jour, GLS Gemeinschaftsbank.

1986

Catastrophe de Tchernobyl

Le plus grave accident nucléaire de tous les temps se produit. Cette catastrophe amène des investisseurs à repenser leur exposition au secteur nucléaire.

1988

Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et l’Organisation météorologique mondiale (OMM) créent le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Ce groupe a pour mission initiale de formuler des recommandations au regard de l’état des connaissances scientifiques sur le changement climatique et son impact.

1989

Marée noire de l’Exxon Valdez, Alaska

40,9 millions de litres de pétrole brut sont déversés au large de l’Alaska, ce qui a des conséquences dévastatrices sur l’environnement. Les catastrophes de ce type sensibilisent la population au risque environnemental à grande échelle que certaines industries posent, et les investisseurs à l’importance de tenir compte de ces risques.

1997

Protocole de Kyoto

Signature du Protocole de Kyoto selon lequel les pays reconnaissent l’existence d’un réchauffement climatique d’origine anthropique et s’engagent à réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de lutter contre ce phénomène.

1999

Indices Dow Jones Sustainability

Création des indices Dow Jones Sustainability en vue de suivre la réussite financière des entreprises les plus en pointe en matière de développement durable.

2001

Scandale Enron

L’affaire Enron est rendue publique. Cette affaire reste l’un des plus grands scandales comptables de l’histoire ayant entraîné la faillite de l’entreprise et la dissolution d’Arthur Andersen, l’un des cinq plus importants cabinets comptables au monde. Ce scandale a en outre contribué à mettre en lumière la nécessité d’intégrer la question de la gouvernance à l’analyse d’investissement.

2005

Ouragan Katrina

Certains événements météorologiques extrêmes, tels que l’ouragan Katrina, tendent à confirmer la thèse du changement climatique. L’importante couverture médiatique de la catastrophe renforce la prise de conscience des citoyens américains quant à l’impact actuel et futur du réchauffement climatique sur le pays.

2006

Une vérité qui dérange

Sortie du documentaire d’Al Gore sur le changement climatique, Une vérité qui dérange. Ce film réalisé par l’ancien vice-président des États-Unis s’appuie sur les dernières recherches pour défendre l’idée selon laquelle le changement climatique représente le défi environnemental majeur de notre époque et que chacun de nous doit en avoir conscience, y compris les investisseurs.

2008

Début de la crise des subprimes

La crise des subprimes éclate aux États-Unis. Elle aura des répercussions considérables jusqu’en 2012 et produit encore aujourd’hui des effets importants. La crise fait suite à des années d’assouplissement des conditions de crédit sur le marché hypothécaire américain. Un phénomène qui s’explique par la faiblesse des contrôles et la fragmentation de l’écosystème hypothécaire, les sociétés étant alors incitées à vendre des crédits à des personnes présentant un risque de défaut.

2013

Catastrophe de Dacca, Bangladesh

L’effondrement du Rana Plaza, un immeuble abritant des ateliers de textile, fait 1 129 morts et 2 500 blessés. Cet événement pousse les entreprises et les particuliers à réexaminer leur engagement auprès de sociétés offrant un environnement de travail dangereux et précaire.

2015

Accord de Paris sur le climat

L’Accord fixe l’objectif global de maintenir la hausse de la température moyenne mondiale en deçà de 2 °C d’ici à 2100. En vertu de cet Accord, chaque pays est tenu de présenter son plan national de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de le mettre en œuvre et d’en assurer le suivi.

2016 

Dixième anniversaire des PRI des Nations Unies

Après dix ans d’existence, les Principes pour l’investissement responsable (PRI) des Nations Unies comptent 1 500 signataires.

2018

Un rapport indique que le charbon est plus coûteux que les énergies renouvelables

Carbon Tracker publie un rapport qui révèle qu’un cap symbolique a été atteint, puisque 42 % des centrales à charbon installées dans le monde ne sont déjà plus rentables. Le rapport affirme que les États-Unis pourraient économiser 78 milliards de dollars US rien qu’en fermant leurs centrales à charbon, une décision qui serait en phase avec l’Accord de Paris.

2019

Des fournisseurs d’énergie californiens se placent sous la protection du chapitre 11 après la survenance d’incendies liés au changement climatique

En Californie, les feux de forêt tuent au moins 86 personnes et détruisent 15 000 habitations, ce qui en fait les incendies les plus meurtriers du siècle. Ils provoquent également la faillite du fournisseur d’énergie Pacific Gas & Electric Corp. Les scientifiques préviennent que ce type d’incendie devrait être plus fréquent à l’avenir en raison du réchauffement climatique.

Rapport annuel Eurosif 2017

 

Eurosif est la première association européenne pour la promotion et le développement de l’investissement socialement responsable à travers l’Europe. 

Eurosif produit tous les deux ans un rapport complet sur les tendances et les évolutions en matière d’investissement socialement responsable en Europe.

Ce rapport, qui contient une multitude de données statistiques, de nombreux profils pays et une annexe bien référencée, peut se révéler utile comme guide de référence.